Cuillère et sac à dos: Le guide du backpacker végétarien en Amérique du Sud

Quand on est végétarien, le meilleur endroit pour  manger c’est chez soi. On a ses propres recettes, ses ingrédients… assez facile. Ça devient un peu plus compliqué quand il s’agit de manger à l’extérieur, au restaurant ou chez des amis. Comme ce n’est en général pas la majorité du temps on gère! Mais en voyage, cela devient le quotidien. On est donc confronté régulièrement aux questions habituelles du genre: « ok t’es végétarienne, mais tu manges quand même du poulet? ou du poisson? » … 🙂

Alors quand on arrive en tant que backpacker végétarien en Amérique du Sud, pays où la viande est reine, ça peut devenir facilement galère! Après deux mois passés au Pérou et en Bolivie et avant d’aborder l’Argentine et le Chili, je vous livre ici quelques astuces et bons plans qui vous permettront de bien manger tout en restant local et varié!

Trouver un logement avec une cuisine

Si vous restez au moins une semaine au même endroit cela vaut la peine de chercher à louer une chambre chez l’habitant, ou un gîte. Lors des étapes d’une nuit ou deux, demandez s’il y a une auberge avec cuisine dans la ville.

Camping

Cherchez le camping dans la ville ou village que vous visitez car il a toujours une cuisine pour les résidents. Et même si vous n’avez pas de tente, la plupart des campings ont égalent des chambres à louer.
Si vous avez le matériel pour camper n’hésitez pas à profiter des grands espaces de ces pays pour y armer votre tente et y construire votre propre cuisine au feu de bois! Attention si vous êtes proches des habitations demandez toujours aux locaux si vous pouvez vous installer à l’endroit qui vous intéresse. Cela vous évitera d’éventuels problèmes et permet d’engager la conversation aussi!

camping

Restaurants végétariens en ville

Une connexion internet vous permettra facilement de trouver les adresses. Google est ton meilleur ami! Site internet des restaurants directement, ou via des blogs de voyage biensûr.  Et voici un site qui répertorie quelques restos dans le monde entier: La Revolucion de la Cuchara. Vous pouvez aussi vous y enregistrer pour obtenir votre passeport qui vous donnera droit à des réductions.

greenpoint

Prendre les adresses des cartes de visite

En général dans les restaurants végétariens, boutiques bios ou autre lieu ecolo/alternatif, il y a souvent un présentoir avec des cartes de visites … Passez-y toujours quelques minutes afin d’y glaner quelques adresses, parfois même pour d’autres villes du pays que vous visitez. C’est comme ça que je suis arrivée au Condor Café de Sucre après avoir vu leur carte chez Namas Té à la Paz!

Au marché ou dans la rue: demandez!

Si le plat du jour le permet n’hésitez pas à demander explicitement des œufs pour remplacer la viande. À part quelques rares exceptions j’ai remarqué que demander un plat végétarien n’est pas efficace… Pas assez connu peut être… Le changement fait peur souvent… Alors aidez-les en proposant les solutions au lieu d’arriver seulement avec un problème 😉

marché

La communauté Hare Krishna ou autre studio de yoga…

Un temple, une boutique, un adepte croisé dans la rue (facilement reconnaissable à son pull orange flash sur une tunique orange pâle) … Autant de possibilité d’entamer la conversation et de demander quel est le meilleur endroit pour manger.

bbq-vegetarien

A vous de jouer, bon voyage!

Commentaires

comments

About the author  ⁄ Carolyn

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

One Comment

  • Répondre
    Sam
    18 novembre 2014

    Merci pour tes conseils, je pars courant 2015 pour l’Amérique du Sud et c’est précisément la question des repas végétariens aux pays de la viande qui me faisait peur.. Je commencerai également par la Bolivie suivis du Pérou avant de descendre.. Si dans la suite de ton voyage, d’autres astuces te viennent, je suis preneur 🙂 Bon voyage !

CommentLuv badge