Uyuni: tour du Salar sur 4 jours, un voyage tout en contrastes.

Avant de partir vers Uyuni nous avions pris des renseignements auprès des touristes qui en revenaient chaque fois que c’était possible. Tous ont été formels: il faut passer par une agence et partir en tour organisé… Je ne saurais vous dire si cela est correct ou non, nous n’y avons pas passé assez longtemps pour trouver une alternative, ne voulant pas prolonger notre séjour en Bolivie. Mais cela peut valoir le coup de chercher si vous avez un peu de temps devant vous.

Agence

A l’arrivée de notre bus au terminal d’Uyuni nous sommes pris d’assaut par les vendeuses de tours qui promettent monts et merveilles et incluent la nuit précédente à l’hôtel. Après quelques discussions, vérification des tours et des prix proposés, nous signons pour le trek de 4 jours avec l’agence Wara El Altiplano… Au menu, 2 jours dans le désert, montée d’un volcan, visites des 5 ou 6 lagunes, sources thermales, menus végétariens avec avocats et foule de légumes, le choix de dormir dans un village ou un autre le deuxième soir, lever et coucher de soleil sur le désert, etc … Au final quasi rien de tout ça à part les paysages promis! Comme nous l’avons déjà ressenti plusieurs fois en Bolivie, bla bla bla … C’est tout. Je ne peux donc pas vous conseiller une agence en particulier, mais vous l’avez compris, mieux vaut éviter celle-ci!

Prix

Nous avons payé 900 bs par personne pour le tour de 4 jours (vendu au départ à 1200 bs) et la nuit à Uyuni. Cela n’inclut pas l’entrée au parc national Avaroa de 150 bs/pers. (obligatoire), ni la douche à l’hôtel de 10 bs/pers., ni les entrées aux « momies » (15 bs/pers.), et à « la isla del pescado » (30 bs/pers.) qui ne sont pas obligatoires. Aux sources thermales il y a des vestiaires à 6 bs/pers. et d’autres gratuits. Les toilettes sont toujours payants (entre 3 et 5 bs/pers. selon les endroits, sauf dans les hôtels biensûr, mais nous avons toujours trouvé un moyen d’y échapper et d’aller en pleine nature ou aux WC publics).

A prendre avec soi

– 1 litre d’eau par personne et par jour minimum: l’air est très sec et il y a beaucoup de poussière … Même moi qui ne boit en général pas assez aie fini mes bouteilles d’eau avant de rentrer à Uyuni! Il y a possibilité d’en racheter sur le parcours, mais biensûr pour plus cher. Il y des boissons fournies avec les repas (seulement 2L de Coca-Cola à midi pour 7 et si vous avez de la chance 2L d’eau pour 7 au dîner… Mais ce ne fut pas toujours le cas).
– Lunettes de soleil
– Crème solaire
– Feuilles de coca (ou médicaments si vous préférez) pour l’altitude car le point culminant du trajet est à 4800 mètres.
– iPod ou autre: nécessaire à moins que vous ne soyez un fan inconsidéré de la musique espagnole qui tourne en boucle dans la jeep, sachant qu’il y a environ 4h de voiture minimum par jour!
– Snacks: j’irais même plus loin si vous êtes un bon mangeur ou si vous ne pouvez vous passez de certaines choses comme le café, les desserts. Apporter de quoi faire vos quatre heures et plus au cas où la quantité servie n’est pas suffisante… Ce qui a été notre cas à tous les repas ;-(

Hôtels

1er jour: hôtel à Coqueza, tout construit en briques de sel. Très joli, propre, presque un luxe pour nous. Nous avons une chambre double, les toilettes sont propres mais n’y avons pas testée la douche. Dans le village il y a des WC publics et une douche qui m’ont semblé gratuits (car je n’ai pas payé pour les toilettes). Par contre nous avons payé 2 bs pour faire chauffer notre eau afin de boire un café qui n’était pas inclus dans la portion du dîner!

2-hotel-coqueza
2ème jour: nous voulions aller à San Juan mais le chauffeur n’a jamais voulu nous y emmener, préférant faire la route avec un pote lui aussi chauffeur, nous avons donc dormi à Puerto Chuveca, lieu-dit aux portes du désert. Ici il a fallu être malin et rapide pour avoir une chambre double, les autres étant dans des dortoirs de 4, ou même dans une chambre qui d’habitude n’est pas pour les touristes! Les toilettes ne ferment pas à clés et ne font pas très envie … Nous avons payé 10 bs pour une douche chaude, prise à deux en cachette 😉

3ème jour: dortoirs pour 7 (un groupe), pas de douche et toilettes dont la chasse d’eau ne fonctionne plus au bout de quelques heures … Je vous laisse imaginer l’état final lorsque 14 personnes en ont besoin!

Le groupe

Les rencontres, voici le positif de ces 4 jours! Il y a Maxence et Julien, les belges rencontrés dans le bus Sucre-Uyuni qui voyagent ensemble pour un mois. Après cette sortie à Uyuni Julien retourne en Belgique pour réaliser un court métrage, qui j’espère pour lui sonnera le début d’une carrière, et Maxence reste une année en Amérique du Sud pour voyager et apprendre l’espagnol. Ils ont déjà rencontrés une fois ou deux sur leur chemin Tommaso, Claudio et Aitana qui voyagent ensemble 3 mois et nous rejoignent pour ce tour. Tommaso vient de finir ses études de médecine générale en Italie et aimerait se spécialiser en neurologie. Il partage notre amour de la médecine naturelle par les plantes. Aitana, espagnole mais du monde entier comme elle se définit, est tout juste diplômée dentiste et va le rejoindre en Italie pour vivre ensemble à la fin du voyage. Claudio, italien blond aux yeux clairs qui ne mange pas de tomate si ce n’est pas de la sauce, ami d’enfance de Tommaso, vient de quitter son job pour partir en Argentine chercher du travail à Buenos Aires. Ils aspirent tous à une vie un peu différente, loin du système, plus spirituelle et nous referons le monde souvent dans nos discussions, échangeant nos points de vue, souvent proches et parfois un peu divergents, ce qui permettra une communication riche d’idées et de partage.

3-groupe

L’eau de Bolivie

Après presque 3 semaines passées en Bolivie nous découvrons enfin grâce à une discussion avec Aitana, que faire bouillir l’eau du robinet ne suffit évidemment pas à la débarrasser de ses particules qui sont à l’origine de crampes d’estomac ou gaz pour les étrangers que nous sommes. Utiliser l’eau en bouteille pour cuisiner, pour le thé et le café est donc une bonne idée. Ce ne sera pas possible pendant le tour et tandis que je souffre de crampes régulières, Maxence, parfois aidé d’un autre ou deux, devra faire stopper la voiture de temps à autre pour sortir et éviter de nous asphyxier 😉

Coups de cœur

– Le désert de sel, surtout lorsque nous sommes les derniers à repartir d’un lieu touristique, et que nous nous retrouvons presque seuls dans cet univers blanc et brillant au soleil. La plus belle vue selon moi est depuis le volcan Tunupa (qui n’est accessible que dans le tour de 4 jours). Le coucher de soleil à Coqueza est rougeoyant et magnifique, tandis que le lever est doux et rosé.

4-tunupa
– La « laguna colorada » à l’entrée du parc national. D’un rouge flamboyant, contrastant avec quelques îles de sel blanc et les flamands roses. Un point de vue à ne pas rater.

5-laguna-colorada
– La « laguna negra », qui ne faisait pas partie du tour au début. Ayant demandé au chauffeur de ne pas nous amener à la lagune verte car congelée à cette période de l’année, celui-ci décide de nous amener à un autre endroit. Nous sommes seulement deux voitures, puis marchons 5 minutes entre des immenses rochers, au milieu des lamas pour nous retrouver face à la lagune noire, un havre de paix en pleine nature.
– Les geysers soufrés du parc national. Fumants, bouillants, rouges, gris, jaunes, verts… Un spectacle haut en couleur qui nous rend tout petit face aux phénomènes naturels de la Terre.
– La piscine d’eau chaude naturelle, petite et évidemment touristique mais tellement agréable autant pour la chaleur de l’eau que pour la vue magnifique.

6-geyers-laguna-negra

Autres lieux visités

– Le cimetière des trains … peu d’intérêt pour moi.

– Plusieurs lagunes, très belles et différentes les unes des autres.

7-autres-lieux
– La cave avec les momies sur le volcan Tunupa, très bien expliquée par un guide gratuit (15 bs pour monter sur le volcan

– La Isla del Pescado (30 bs par personne), nous n’y sommes pas monté et l’avons admirée, avec ses cactus, depuis le désert.

Conclusion et conseils

C’est assez difficile de vous dire quelle est la meilleure option pour visiter Uyuni. Cela dépends du temps que vous avez et de votre budget aussi. Pour moi, le premier jour et la nuit au pieds du volcan Tunupa ont été géniaux, et font partie seulement du circuit de 4 jours. Peut être est-il possible, moyennant finances j’imagine, de créer son propre tour? Avec du temps, peut être faudrait il rester plusieurs nuits à Uyuni ville (même s’il n’y a pas grand chose à y faire) afin de faire la bonne rencontre et visiter le désert autrement?

Pour nous la leçon du jour aura été d’éviter les circuits touristiques et organisés qui décidément ne nous ressemblent pas. Nous continuerons notre route vers le sud de l’Argentine et décidons de ne pas aller vers Iguazu et Buenos Aires.

8-delires

Commentaires

comments

About the author  ⁄ Carolyn

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

2 Comments

  • Répondre
    22 octobre 2014

    Waouh, ça a l’air dingue! Je compte y aller mais vu le rythme de mon voyage, ça ne va pas être tout de suite!! Ça fait rêver la séance de yoga !
    Planet Addict Articles récents…{Mission 2} Les premières pierres d’un projet de permacultureMy Profile

    • Répondre
      Carolyn Author
      24 octobre 2014

      La séance de yoga dans le désert, oui ça fait rêver … être dans un désert blanc qui brille au soleil c’était génial … par contre les mains sur le sol en sel ça me fait encore mal rien que d’y penser!

CommentLuv badge