L’île de Pâques : accueillante et mystérieuse

Visiter l’île de Pâques c’est un rêve de longue date! Un tour en Amérique du Sud c’est la bonne occasion! Nous partons donc du continent chilien vers cette île du Pacifique et tous ses mystères. Nous avons prévu d’y rester 5 jours, sans trop savoir à l’avance si c’est trop, ou trop peu… en définitive, c’est idéal!

Arrivée

A votre arrivée à l’aéroport, avant même de récupérer vos bagages, vous serez happés par le stand qui vend les billets du parc national de l’île. Après avoir demandé s’il était possible de les acheter ailleurs, ce qui est le cas, nous passons notre tour afin de prendre un peu de temps pour y réfléchir. A 60USD par personne, nous hésitons… Quand nous apprenons que ce tarif permet de visiter deux sites seulement, mais que tout le reste de l’île est en accès libre, nous nous décidons. Si vous avez bien suivi notre périple, vous savez que pour éviter de payer le même montant au Pérou nous avions marché pendant presque 30km avec nos sacs sur le dos (voir ici), donc vous imaginez bien que nous n’avons pas acheté ces billets!

Logement et repas

Nous plantons notre tente au camping Tipanie Moana … une petite perle! L’accueil est chaleureux, le service est nickel et les pièces communes sont très propres. De plus nous sommes très bien placées pour rejoindre rapidement le centre d’Hanga Roa à pieds. Hanga Roa c’est la capitale, le port, et la seule ville de l’île. Un vrai coup de coeur pour ce logement! Dès le soir de notre arrivée, Benjamin, le gérant, prépare un ceviche de thon frais pour tous les clients! La cuisine nous permet de préparer nos petits-déjeuners et repas pendant tout notre séjour. Faire ses courses sur l’île est hors de prix, logique vu son emplacement 🙂 Donc manger au restaurant devient vite inabordable!

Déplacements dans l’île

– Le stop : fonctionne plutôt bien si vous avez les mêmes horaires que la plupart des touristes qui ont loué une voiture!

– Location d’une voiture (40000 CLP environ la journée) ou d’un scooter (20000 CLP environ la journée). Attention pour louer un scooter vous devez impérativement être en possession du permis de conduire 125 cm3. Une journée suffit pour faire le tour de l’île.

Les sites à ne pas manquer.

Il n’y a qu’une route, donc difficile de se perdre! Il faut juste décider du sens dans lequel vous allez tourner. Nous commençons par la route côtière afin de rejoindre la plage d’Anakena en début d’après-midi et d’en profiter un peu avant de rentrer sur Hanga Roa.

Bon à savoir: lorsque vous voyez des Moais debouts ce sont des plateformes restaurées! La plupart des Moais que vous rencontrerez seront donc le nez ou le dos par terre 🙂

La plage Anakena – un avant goût de polynésie … sable blanc, mer chaude et turquoise! En y arrivant avec votre pique-nique vous pourrez en profiter pour pas cher!

1-anakena

Le volcan Terevaka – Il est possible d’y monter à pieds, en vous renseignant bien à l’avance du chemin à suivre. Nous avons choisi d’y monter à cheval (ben oui on est un peu fainéante quand même!) avec une guide. Une très belle balade qui nous donne une vue magnifique sur toute l’île une fois arrivées là-haut.

2-terevaka

Ahu Akivi – plateforme restaurée avec les seuls Moais qui ont le regard dirigé vers la mer. 7 Moais que nous avons rencontrés en toute intimité puisque nous étions seules lorsque nous nous y sommes arrêtées.

3-ahu-akivi

Ahu Tongariki – La plus grande plateforme restaurée, avec 15 Moais, c’est l’un des sites les plus impressionnant.

4-ahu-tongariki

Ana Kakenga – la grotte aux bananiers. Prévoyez le coup en ayant des bonnes chaussures et une lampe frontale. Lorsque vous descendez dans la grotte, partez sur la droite et rentrez à l’intérieur. Il y a plusieurs grandes salles en enfilade, parfois éclairées par un puits de lumière naturelle, qui vous mèneront une centaine de mètres plus loin à une sortie à l’air libre (vous ressortirez par un trou dans le sol).

5-grotte-bananier

Ana te Pau – la grotte aux fenêtres sur la mer. Elle est un peu difficile à trouver car son entrée est un petit trou dans le sol … nous y avons construit un cairn pour l’indiquer mais je ne peux pas vous promettre qu’il y sera encore à votre passage! Descendez dans le sol, suivez un petit tunnel de lave et vous accéderez à une salle avec deux ouvertures sur la mer … c’est magnifique et ça valait le coup de venir jusque ici à pieds et le temps passé à trouver l’entrée de la grotte!

6-grotte-fenetres

Nous avons aussi été admirer le ballet traditionnel de Rapa Nui: un très bon moment!

Vous l’aurez compris, un séjour magnifique, de jolies rencontres à la clé et un carnet d’adresses de camping pour la Polynésie Française bien rempli grâce aux bons conseils de Benjamin du camping Tipanie Moana!

Commentaires

comments

About the author  ⁄ Carolyn

Rejoignez-moi sur mon profil Google+

One Comment

  • Répondre
    Clara
    7 février 2017

    L’île de Pâques est un endroit que j’ai toujours rêvé de visiter. Je t’avoue toutefois que c’est principalement pour voir ces mystérieuses statues de plus près. J’ignorais qu’il y avait d’aussi beaux paysages à voir sur cette île. Ton billet pique ma curiosité et me donne encore plus envie de m’y rendre.

CommentLuv badge